/!\ ADRESSES DES SERVEURS ACTUELLEMENT EN LIGNE /!\
(maj du 14/02/15)

LC Tech : minecraft.languagecraft.tv (FTB Launcher - Infinity)
Aegir : (Minecraft 1.6.4 Modpack personnalisé, donné avec l'adresse après candidature)
Pour rappel, nous disposons également d'un mumble public, sur lequel nous vous invitons à venir nous rejoindre !
Adresse : mumble.languagecraft.tv
Port : 64738
Vous pouvez également faire un don pour nous aider à financer ces serveurs à cette adresse :


Fermer ce cadre

Nous sommes le Ven 24 Mai 2019 06:45




Publicité

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Sam 22 Nov 2014 13:11 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 12 Nov 2014 23:11
Messages: 24
Pseudo Minecraft: Luliana
Bonjour ou bonsoir,
Mon nom est Anaëlle, j'ai 16 ans et j'ai découvert Language Craft grâce à Colin et Mithra, ayant passé des centaines d'heures à lire, écrire et échanger des poèmes et autres textes avec eux, ils ont fini par me proposer de tenter de me joindre à vous. L'idée m'a emballée, me voici donc . Choisir seulement quelques textes a présenter pour montrer mes capacités n'a pas été facile, en effet j'ai touché à peu près à tous les styles, de la poésie à la nouvelle, de la fiction au théâtre, du fantastique à l'anticipation... Bref pas simple de savoir ce qui me représenterait le mieux, j'ai donc choisi par préférence dans des genres différents:

Un texte fantastique :

La nuit
"Un nuage noir est tombé sur la ville. Tel un rideau de fumée noire qui l'aurait entourée, l'ombre s'étend lentement. On la croit loin, qui s'avance avec lenteur et pourtant elle est déjà là fondant avec sa vive lenteur sur quiconque s'avance vers elle, l'entourant, l'enveloppant, l'enlaçant. Il fait nuit noire, noirs d'encre, ancrant le froid, froidement sur la ville, la ville s'est vêtue, vêtue d'une robe noire, couronnée, d'un cotonneux nuage lourd, lourdement déplacé, centimètre par centimètre, s’étendant, mètre par mètre pour plonger cette ville coutumière au soleil dans une sombre nuit d'orage. Comme chaque soir, nuit, la vie est tue, étouffée, enrayée, ralentie, arrêtée. Et personne ne sort, ils savent déjà tous que la vie dehors est finie, terminée, achevée, mise en pause jusqu'au lendemain matin. Si le ciel est clément évidemment. Et c'est en craignant la malédiction de leur nuit que vont se coucher les habitants. Elle qui, ici bas, s'abat, détruisant vraiment toute vie qui se permettrait de sortir, d'essayer de la défier. En vain évidemment. On ne lutte que le jour dans cette ville ou l'enfer préside le coucher, le noir la mort, le dehors le danger. Nul ne se risque dehors de crainte de se faire aspirer par la fumée nuisible de la nuit, et rien ne luit que l'espoir de revoir encore passer la nuit, le soir. On attend, fébrilement, surveillant ces instants effrayants où la vie d'ici défie la simple nuit. Tout ce qui vit y est ainsi mis en suspens et l'on surprend de temps en temps une vie qui restera suspendue, muette, à jamais perdue, déçue, plus perdue qu'un mort même. Car la vie n'est nullement prise, la nuit vit celui qui la défie mais l'ennui c'est qu'elle lui ôte impunément, incorrigiblement, irréparablement l'envie, d'avoir à diriger sa vie. Il est perdu en lui et ne vit que de l’extérieur pour ne pas pouvoir révéler ce qui lui a pris ainsi son âme dédaignant sa vie. Personne ne s'enquiert de l'inconnu qui s'est vu retirer son esprit pour un rien sans raison. Les pauvres acceptent la fatalité, la responsabilité de n'avoir empêché le triste fini, de sortir. Des téméraires s'y tentent et pourtant, nul ne revient de la nuit ni ne revit. On est piégé par la peur de celle-ci ou par son propre être qu'on y consente ou pas. La nuit finit à l'infini par définir la vie de ceux qui se soumettent à son désir noir, tuant, volant, détruisant les gens trop indépendants."

_____


Un poème: (écrit avec un sujet particulier, le vécu d'une feuille de papier d'un écrivain)

La feuille
"Enfin ! Il a mis la lumière sur moi !
Il a enfin retiré mon prédécesseur
il s'est enfin décidé
à s'exprimer
mais j'avoue que j'ai peur
et s'il n'écrit pas ?!

Et si je restais vierge a jamais !
Qu'il ne noircissait pas mes lignes
qu'il m'oubliait...

Il hésite déjà depuis si longtemps
je me résigne
Mais non ! il abaisse sa plume lentement !

Je sens un frisson me parcourir
La pointe se pose sur moi
je sens l'encre me pénétrer
sûrement sent-il l'inspiration monter
mais non ! il s'en va !
jamais il ne va m'écrire..."

_____

Une courte histoire en post apocalypse :

Survivre
" Si l'aube se levait, ce n'était pas mon cas. J'avais été incapable de dormir trop occupé à espérer me réveiller, à prier, implorer une entité que je n'avais jamais vénéré, de me libérer de cette vérité que je ne voulais pas accepter. J'avais été sauvé. Sans l'avoir demandé, je m'étais retrouvé allongé sous le ciel noir, orageux et, peu à peu, j'avais remarqué que d'autres hommes gisaient allongés sur le sol bétonné de la ville sur-urbanisée qui était la mienne. Me relevant, j'ai pris soudain conscience que l'homme le plus près de moi s'était vidé de son sang. Il avait les yeux révulsés, effrayante vision pour quelqu'un qui comme moi n'avait jamais vu la mort. Terrorisé, j'ai reculé, suffoqué, presque crié avant de toucher du doigt la réalité, ils étaient des milliers, couchés, ensanglantés, morts ou, je l'espérais, assommés, à regarder le ciel. Ma jambe me lança au moment où je réalisais qu'aucun autre ne se redresserait. Paniqué, j'ai crié, crié au vent, crié au rien, crié ma peur, crié a m'en déchirer la voix, crié de dégoût, j'étais entouré de cadavres... Au prix d'un effort surhumain je me suis mis debout, et j'ai contemplé cette assemblée, de macchabées, à peine fauchés, tous cassés, vies brisées, rassemblées, et j'étais là sans bouger à les regarder, les contempler, dégoûté, d’assister sans y penser à ce qui allait rester gravé et qui était en train de me traumatiser, de s'incruster, s'installer dans mes pensées, à tout jamais. Alors prenant conscience, j'ai fui, fui cette non vie, et indécis, j'ai cherché en priorité à me protéger du danger qui m'avait entouré depuis l'instant de mon réveil.
Tous étaient morts, je ne savais pas comment et j'étais resté vivant, inconscient à la gravité, la vérité de ce qui était arrivé. Plus tard, je le savais, je le découvrirais, mais je repoussais l'instant maudit où je chercherais, puis découvrirais, à quoi je survivais"

_____

Puis une petite fiction :

L'homme
"Un homme marche, là bas, on le voit, il stoppe son avancée , il observe autour de lui, il cherche quelque chose. Sort une clope, l'allume, inspire, expire, soupire, retire. Cigarette au bec, il reprend sa recherche. Il plisse les yeux, ne voit rien, il reprend son chemin. Il abandonne vite. Sa marche est souple, ses pas grands, espacés, assurés. Il semble ne craindre rien ni personne. Son regard est fier, excessivement sûr de lui. Il sais ce qu'il fait, assurément, sans hésitation. Il marche, il sait où il va et c'est tout. Il marche en plein milieu du trottoir, il sort son portable, tirant toujours sur sa clope avec désinvolture. Il pianote élégamment sur son appareil, le verrouille, puis le range, il accorde un sourire à une jeune femme qu'il croise, elle est flattée, sourit, rougit. Lui une fois passé retourne à la désinvolture indifférente qui lui semble coutumière. En le suivant, on devine qu'il se dirige vers un chic restaurant italien, son costume semble s'expliquer alors. Il écrase son mégot, et entre avec une décontraction affichée. Une femme et un homme l'attendent, assis déjà, ils boivent un verre de vin. L'homme va s'asseoir avec eux, il serre les mains, commande à son tour. La discussion s'engage, impossible de savoir ce qu'ils se disent, leur expression affiche une décontraction impénétrable de rigueur. Un repas de travail ? L'homme semble presque se forcer à regarder l'autre dans les yeux. Il n’hésite pas à planter ses yeux dans ceux de la femme en revanche, il lui sourit et même franchement. Évidemment, elle lui plait cela crève les yeux. Elle ne semble pas indifférente, juste concentrée, elle ne joue pas, il doit y avoir un enjeu à cette discussion, un gros enjeu. Soudain, le sourire de l'autre se fige, l'homme le regarde un instant puis continue de parler insensible à l'autre, il s'en lave les mains. La mâchoire de l'autre se crispe, mais il reste calme, la femme, elle, rit, gênée, mais avec angoisse, elle observe attentivement les réactions, elle semble craindre quelque chose. Soudain l'autre interrompt l'homme, sèchement vu le regard de l'interrompu. Quand il a fini, il se lève, s'excuse et sort. Il allume une cigarette et laisse l'homme et la femme seuls. Seuls, ils parlent, essayent de paraître naturels, ils ne le sont pas. L'homme a perdu sa désinvolture, il semble effrayé, comme un enfant, face à cette femme. Elle se met à converser d'un sujet sérieux, sûrement travail. Elle sort des dossiers, les soumets à l'homme qui reprend une face impassible. L'autre revient, prend connaissance des informations sur la table et ils repartent en discussion, comme si de rien n'était, amnésiques à leurs heures. Une heure passe, la discussion va s'achever, les repas sont mangés, les ventres apaisés, les visages décidés et les cerveaux concertés. Ils ont trouvé un marché, résolu un problème. Alors ils se quittent, l'homme part avec la femme, l'autre seul. Il sort une cigarette, la propose à la femme, qui refuse. Son costume semble bien étrange face à la robe de son interlocutrice. Ils discutent, sont bien plus détendus. Elle rit. Il sourit. Elle aussi. Il partent, plus personne ne les suit, sûrement pas moi, j'ai appris ce qui m’intéressais, il ne me reste plus qu'à en informer plus haut.
 "- C'est moi, je crois que j'ai trouvé un moyen de pression.""

_____

Voilà j'espère avoir été à la hauteur et avoir ma chance pour rejoindre les rangs des rôlistes.
Merci :)

_________________
Anaëlle - Rôliste et passionnée !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Sam 22 Nov 2014 13:19 
Hors ligne

Inscription: Jeu 3 Oct 2013 20:46
Messages: 173
Pseudo Minecraft: Mithra_Mithra
Ah bah enfin ! :D
Bon, regard rôliste c'est parti.
Alors les points positifs :
- bah euh ... Le travail stylistique, poétique, le jeu de sons, de rythme.
- l'emploi d'un vocabulaire précis (ouais genre à la Flaubert)
- la capacité de décrire en détail des émotions (ce que tu sais que je galère)

Maintenant les points négatifs.
-Certaines répétitions et redondances, quelques unes donnent un effet de style, mais d'autres sont déstabilisantes et devraient être évitées
Ceci dit, à part ergoter sur une tournure de phrase ou une énumération un peu longuette, il n'y a pas grand chose à redire, le style s'affinera avec le temps.
Maintenant, pour qu'on puisse réellement juger, j'aimerais bien que tu nous écrives une quête, dans un univers de ton choix (pas médiéval fantasy s'il te plait :D ). Parce que faut être honnête, c'est la plus grande partie de notre boulot :p

Suite à la demande de Dal' je vais passer en mode L. C'est parti pour une analyse détaillée

Premier texte
Le texte commence sur une répétition de -noir- mal gérée, j'avouerais que ça fait moyen. On a dans les deux premières phrases des mots traduisant l'éphémère et insaisissable "nuage, fumée, ombre" sous forme de gradation, malheureusement, l'effet en est contré par la répétition. Puis on a un oxymore, suivi d'une première énumération assonante, le ton est lancé, et on arrive enfin à rentrer dans le texte. L'ambiance est posée. Ensuite, joli effet stylistique (dont je ne connais pas le nom) : ça fonctionne bien, le rythme est rapide. Ensuite, deuxième énumération, on sort à peine de la première, quelques phrases de transition auraient été judicieuse, mais ça a malgré tout l'avantage de maintenir le rythme. On commence à avoir une notion épique, l'appréciation en est au lecteur, personnellement, j'adore. Globalement, le récit suit le même schéma narratif, en alternant les figures de styles (hyperboles, oxymores et énumérations notamment). On retrouve trois champs lexicaux : l'obscurité, la mort, la vie. Classique mais efficace.
Dans l'ensemble, ce texte n'apporte que très peu de contenu (dommage pour une candidature rôliste), son intérêt réside en l'écriture, et il atteint son objectif, on voit dès le début que tu sais t'y prendre avec les mots.

Deuxième texte
Bon alors là poème, sujet original. Bon point. La construction du poème est bien pensée 6-3-3-6, ça crée un effet d'attente, avec légère accélération au milieu. La déconstruction de la versification crée un effet d'instabilité, de malaise, qui convient parfaitement à l'esprit du poème, même si personnellement j'aurais opté pour une dégression du rythme, encore une fois, appréciation libre au lecteur. La dernière strophe permet une double interprétation, c'est efficace et ça prouve que tu sais, encore une fois, jouer avec les mots. Cette fois il y a un peu plus de contenu, mais toujours pas d'intrigue, l'écriture est toujours aussi précise.

Troisième texte
Première phrase qui plonge dans le bain, j'aurais choisi le passé simple pour renforcer la violence du récit, mais ça reste efficace. Bon alors grosse assonance en -é-, c'est intéressant au début, mais là c'est un peu trop lourd pour moi, ça en devient presque un poème, sans que le rythme soit poétique. Association particulière, pour moi, cette redondance de l'assonance est sans doute un défaut majeur. Certes à petite dose, ou de manière éparse, c'est efficace, mais pas toujours et autant. Autre défaut de ce texte "Au prix d'un effort surhumain je me suis mis debout" qui vient 5 lignes après "Me relevant". On a ici une légère incohérence, mais passons, rien de grave. En revanche son mode de pensée est...inattendu, personnellement si j'étais seul survivant au milieu d'un bain de sang, je pense pas que je réfléchirai à l'avenir. Pour conclure, ce texte aurait pu être plus intéressant si plus développé, l'écriture étant comme toujours excellente, mais cette fois le contenu est attendu pour du post-apo. Je ne suis pas totalement convaincu par ce texte dans son ensemble.

Quatrième texte
Bon alors celui-là, je l'adore. L'écriture change de l'épique dépressif pour devenir plus familière, et ouais j'aime les textes écrit comme ça. Toujours ces énumérations, qui cette fois ne collent pas à 100% à l'univers, dommage. La description du personnage est très intéressante, on ne connait que son maintien et pourtant on se l'imagine excessivement bien. Seul bémol, la confusion parfois possible entre les deux hommes. Mais après relecture, ça passe ;). Sinon, enfin on a un début d'intrigue, là pour le coup on attend la suite pour autre chose que simplement le style d'écriture. La fin constitue en une bonne chute, un bon teasing pour la suite. Le jeu de point de vue crée un effet à la fois de proximité, à la fois de distance, la scène du restaurant se voit comme au travers d'une vitre légèrement embuée, et on arrive tout de me^me à saisir l'essentiel de l'action. Bref, ce texte est excellent, l'écriture est au service de l'action, et ça fonctionne.

Voilà moi j'ai donné mon avis, j'attends que mes collègues fassent de même ;)
À bientôt,
Mithra :D

_________________
Roliste Languagecraft depuis le 1er décembre 2013


Dernière édition par Mithra398 le Sam 22 Nov 2014 20:21, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Sam 22 Nov 2014 16:31 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 29 Mai 2012 03:32
Messages: 80
Localisation: Lyon,France
Coucou coupine ! (mince, distancé par mithra !) Hésite pas à rajouter des textes de genres différents si tu en écris d'ici ta première vrai réponse (ouais vu qu'on te connait ça compte pas trop XP) et je suis d'accord avec mithra, oublie le genre médiéval fantastique, c'est tellement vu et revu que même si c'est excellent ça ne se verra que très peu ;)
Bonne chance mon coeur :3


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Sam 22 Nov 2014 17:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Juin 2013 03:18
Messages: 33
Pseudo Minecraft: Sny_de_Treves
Yawp !

A mon tour de donner mon avis (par contre faudra pas s'attendre à une critique hyper développée , c'est pas mon truc :P ).
Alors déjà, le positif :
- C'est bien écrit et plaisant à lire
- Il y a du vocabulaire précis, comme dit Mithra
- Les descriptions sont vraiment biens
- Le style est là, et il est bon

Après, pour le négatif, je vais pinailler parce que c'est surtout des détails :
- Certaines tournures de phrases un peu lourde je trouve
- Les répétitions du premier texte sont mal gérées. Au début du paragraphe, elles sont maladroites et le récit en ressort tudesque, alors que par la suite, elles lui donnent un style très appréciable.
- Le fait que ton style repose beaucoup sur un rythme rapide et des énumérations. C'est sympa, mais c'est dommage que tu ne nous présentes que ça. D'abord parce que ça deviendrait un peu lassant sur des textes plus longs, mais surtout parce qu'on ne peut pas juger ta capacité à écrire dans plusieurs styles, ce qui est dommage étant donné que tu as un bon niveau ^^

Du coup, je suis d'accord avec Mithra sur le fait que tu devrais nous écrire une quête pour qu'on puisse voir ce que tu donnes en situation réelle.

Voilà, je te souhaite qu'étayer ta candidature d'une quête soit le plus amusant possible. Je te laisse donc te mettre en quête d'inspiration :D

_________________
"Plutôt que l'on me dise que j'aurais eu une chance après avoir abandonné, je préfère que l'on me dise que je n'aurais eu aucune chance après avoir persévéré."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Sam 22 Nov 2014 19:09 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 1 Mar 2013 06:44
Messages: 275
Pseudo Minecraft: Dalmentir
Salut,

Beaucoup à déjà été dit, je ne vais donc pas me focaliser sur les bons points, ils ont déjà été énoncés. Donc ne pars pas du principe que tout est mauvais à mes yeux, c'est faux. Mais c'est en relevant les imperfections (à titre purement subjectif) que tu pourras t'améliorer, si besoin il y a :)

Étant donné qu'il y a quatre textes, je risque d'écrire un petit pavé, désolé par avance =P

Premier texte

Pour moi il s'agit plus d'un poème en prose qu'un texte fantastique, surtout quand on l'affuble d'un titre semblable à celui d'une poésie. Enfin ce n'est pas le point, ni une critique pour le coup =P

Bien que je ne puisse le critiquer car c'est purement personnel, je trouve que le rythme se fait trop lourd et les répétitions trop présentes on peine à lire la description ne sachant ni d'où l'on vient dans le récit, ni se qui en découle. Tout du moins s'il s'agit d'un texte pouvant être intégré à un roman ou une nouvelle. S'il s'agit d'un poème (en prose donc) c'est l'inverse. La structure lourde et répétitive donne un aspect oppressant qui se prête parfaitement à l'univers de la poésie.

Second texte

Personnellement, j'ai pas du tout accroché, mais je te rassure, j'énerve énormément Mithra avec ça : pour moi la poésie doit être structurée on peut se passer des pieds si la forme convient mais je constate que tu délaisses des rimes. Pour ma pas, "moi" et "pas" ne riment pas.

Je ne suis pas un expert en poésie, d'autres points me chiffonnent mais il s'agit d'un avis personnel non régit par de quelconques règles donc je ne peux pas te les reprocher :)

Troisième texte

Attention, voila le pire défaut jamais connu : ... en fait ... à part faire un peu attention à la ponctuation (rajouter deux/trois virgules là où il faut, et surtout en retirer plein pour créer de nouvelles phrases et alléger la lecture. Ce genre de récit est généralement assez décousu, le personnage qui l'écrit, surtout dans un univers post-apo prend bien évidemment le temps de décrire, mais pas de structurer avec des virgules. C'est plus une succession de petite phrase)... bah j'ai beaucoup aimé ce texte. Il va droit au but, les descriptions sont très bonnes et il tient le lecteur.

Quatrième texte

Tu décris des actions rapides et séparées, j'aime bien, mais attention à bien les séparer. L'intérêt c'est de séparer des actions d'un contexte différent. Ce texte est selon moi le plus intéressant des quatre, c'est un style que j'apprécie énormément lorsque bien utilisé, mais cela demande une bonne relecture pour s'assurer d'avoir bien ponctué car ce n'est pas une chose aisée à faire en un seul jet.
Citation:
Un homme marche, là bas, on le voit, il stoppe son avancée , il observe autour de lui, il cherche quelque chose. Sort une clope, l'allume, inspire, expire, soupire, retire. Cigarette au bec, il reprend sa recherche. Il plisse les yeux, ne voit rien, il reprend son chemin. Il abandonne vite.

Le début est bon, la première phrase parle de son apparition jusqu'à s'arrêter. Ensuite il cherche jusqu'à ne rien trouver. Ensuite il s'allume sa clope et la fume et la retire de la bouche. Ensuite cigarette à la bouche (bon ... il venait tout juste de la retirer, mais admettons qu'elle se téléporte ^^ ), il reprend sa recherche. Ensuite on décrit sa recherche, il plisse les yeux et ne voit rien. Mais le fait de reprendre son chemin constitue une autre série d'action !
Citation:
il reprend son chemin. Il abandonne vite. Sa marche est souple, ses pas grands, espacés, assurés. Il semble ne craindre rien ni personne. Son regard est fier, excessivement sûr de lui. Il sais ce qu'il fait, assurément, sans hésitation. Il marche, il sait où il va et c'est tout.

Il reprend son chemin, abandonne mais marche toujours (pas logique) s'il abandonne sa recherche, alors qu'il apparaisse avant qu'il reprenne sa route, mais il s'agit d'une même série d'action donc uniquement les séparer par une virgule. Ensuite la description de la marche est parfaite. Après on décrit son regard, il est fier et sur de lui mais dans cette même série il devrait savoir "ce qu'il fait, assurément, sans hésitation".

Je ne vais pas décrire tout le texte, l'objectif était de te donner une idée de l'importance de la ponctuation dans ce format.

______________________________________________________________________________________

De ce que j'ai pu lire, tu as un talent particulier pour créer une atmosphère oppressante. Que ce soit à partir d'éléments concrets, comme avec ton texte post-apo, avec un code poétique et ton premier texte, mais surtout avec ta rédaction décousue mais fluide que tu as adopté dans ton dernier texte. J'adorerais lire une suite à ton texte, avec une ponctuation plus surveillée, mais j'ai vraiment été happé par cet enchainement d'action rapide.

En bref, on a visiblement tous apprécié ton travail, je pense m'être un peu attardé sur ce que je n'aimais pas, en espérant ne pas t'avoir découragé et perdu entre temps ^^
Au début de ce message j'avais dis " je ne vais [...] pas me focaliser sur les bons points, ils ont déjà été énoncés." Mais au final, même si j'ai l'habitude de critiquer plus que de complimenter, tu as su me faire changer d'avis ^^

Bon... je crois que tous les sous-fifres ont parlés, Plus qu'à attendre la réponse de notre grand manitou Berbouche, mais pour ma part j'apprécie ton travail.

Cordialement,
Dalmentir.

_________________
ex-Rôliste de LC.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Lun 24 Nov 2014 12:17 
Hors ligne

Inscription: Ven 31 Mai 2013 10:06
Messages: 120
Pseudo Minecraft: Berbouche
Bon je reprend la gâche sur cette candidature ... bande de dalleux ....

concernant les textes je dois avouer que je les aient lu en diagonale mais je peux dire que mis à part quelques points qui pour moi sont toujours de l'ordre du détail, de la relecture il n'y a pas grand chose à redire.
Par contre, et c'est la que rentre dans le vif du sujet, pour intégrer l'équipe rôlistes nous sommes à la recherche de personnes capables d'écrire des quêtes. J' entend par la faire la description d'une quête ( point de départ, cheminement, conclusion) en écrire les dialogues des pnj ( en pensant aux possibilités offertes aux joueurs ainsi qu'anticiper ce qu'ils feront ), être capable de décrire les mécanisme de résolution de cette quête ( surtout dans un univers comme minecraft ou on est tenu par les possibilités intrinsèques du jeux ).
Donc je souhaiterai que tu nous soumette une proposition de quête qui reprendra les éléments que je t'ai cité au dessus, le thème la période le type de quête sont totalement libres. Tu as tout le temps que tu veux pour nous soumettre ton travail ( les candidatures chez LC n'ont pas de limite de temps ). Enfin si tu as des questions, de interrogations, ou que tu souhaite nous faire part de difficultés sur un point ou un autre, n’hésite pas à prendre contact on t'aidera.
Monter une quête pas bancale de bout en bout avec toutes les descriptions qui vont bien n'est pas un exercice facile donc si une partie du problème te semble compliquée ne te décourage pas et viens nous voir.

Sur ce je te souhaite bon courage et hâte de lire ta production.

_________________
"Too win the yes i need the no to win against the no"
Jean pierre raffarin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Mar 25 Nov 2014 01:53 
Hors ligne
Fondateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 13 Fév 2012 04:44
Messages: 939
Pseudo Minecraft: BillSilverlight
Pour ma part je vais devoir refuser cette candidature.
Une femme de plus dans l'équipe donnera plus de poids au pseudo syndicat féminin de LanguageCraft (qui n'existe pas, entendons-nous bien), ce qui est impensable.




Ok ok, je retourne bosser.

_________________
Fondateur de la chaîne Youtube LanguageCraft
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Mer 3 Déc 2014 17:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 12 Nov 2014 23:11
Messages: 24
Pseudo Minecraft: Luliana
Salut a tous,
Désolé du temps que j'ai mis pour boucler cette quête j'ai un peu vu compliquer m'enfin bon, en espérant que ça vous plaira :)

https://docs.google.com/document/d/1XTY ... sp=sharing

Anaëlle - Lilazaza

_________________
Anaëlle - Rôliste et passionnée !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Mer 3 Déc 2014 17:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 17 Juin 2013 03:18
Messages: 33
Pseudo Minecraft: Sny_de_Treves
Je viens de lire la quête.

Perso j'aime bien :
- C'est bien rédigé
- il y a du choix au niveau de la façon de réaliser la quête
- Tu as plutôt bien prévu les réactions possibles des joueurs

Les seuls trucs que j'aurais à redire sont que :
- Il y a des fautes :p (j'aime bien embêter le monde avec ça x)
- Le résumé à la fin ne me paraît pas nécessaire vu que la première partie résume plutôt bien la quête
- Je ne sais pas si on peut vraiment TP le joueur à la frontière si nécessaire, et si ce n'est pas le cas la quête n'est pas réalisable (je dis juste ça pour souligner le fait qu'il faille se soucier des contraintes techniques de minecraft)
- Les quêtes que nous rédigeons incluent plusieurs joueurs et il faut donc penser les dialogues en conséquences (mais bon, tu pouvais pas savoir)

Bref, j'ai beaucoup pinaillé mais moi ça me va :D

_________________
"Plutôt que l'on me dise que j'aurais eu une chance après avoir abandonné, je préfère que l'on me dise que je n'aurais eu aucune chance après avoir persévéré."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: (écriture) Lilazaza - Anaëlle
MessagePosté: Mer 3 Déc 2014 18:11 
Hors ligne

Inscription: Ven 31 Mai 2013 10:06
Messages: 120
Pseudo Minecraft: Berbouche
a mon tour . bon pour commencer une quête de 9 pages pour une candidature ... je pense que c'est une 1ère tu n'as pas lésiné sur la dose ce qui en soit est très bien ça montre que tu as pris l'exercice au sérieux. Tu as aussi bien tenu compte des contraintes techniques ( pour ton info sny c'est possible de tp via des commandes ) j'ai bcp apprécié aussi le fait que tu essaie d'anticiper au maximum les possibilités offertes au joueur que tu inclue divers méthodes pour terminer la quête, le côté plausible des dialogues qui ne tombent pas comme un cheveux dans la soupe.

Je ne reviendrais pas sur l'orthographe... de toute façon on a des ayatollah de la grammaire française dans l'équipe ils corrigeront :p.

voilà donc pour moi c'est un oui franc et massif, je te propose de nous rejoindre sur mumble quand tu pourra que nous puissions te présenter un peu le projet sur lequel on travail en ce moment et auquel tu va prendre part.

_________________
"Too win the yes i need the no to win against the no"
Jean pierre raffarin


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Publicité :


Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Theme made by Keenen Wheeler
Traduction par phpBB-fr.com